Réalité virtuelle et intelligence artificielle au service de l’écologie

23 janvier 2018





Réalité virtuelle et intelligence artificielle au service de l’écologie


Une conférence de Clément Duhart, enseignant-chercheur à l’ESILV et chercheur associé au Media Lab – MIT

Le Networked Sensory Landscape est un projet initié il y a 5 ans au Media Lab du MIT et récemment publié au MIT press. Cet ensemble de technologies permet l’étude des processus de restauration écologique d’anciennes friches industrielles. Les wetlands (zones humides) sont principalement ciblés car leur fort pouvoir de captation en CO2 en font une arme indispensable face au réchauffement climatique.

TidMarsh, un observatoire de vie où réalité virtuelle et intelligence artificielle sont au service de l’écologie.

Le projet pilote se situe sur l’ancienne ferme Tidmarsh de canneberges à Plymouth (MA). Les 1500 capteurs déployés sur le site, autonomes énergétiquement et interconnectés par un réseau sans fils, mesurent en temps réel l’évolution de la restauration au niveau bactérien, de la flore, de la faune et du climat local.

L’ensemble de ces données est exploité pour reconstruire en temps réel un environnement virtuel identique au site. Ainsi il est possible de naviguer à distance à travers le temps et l’espace sur le site Tidmarsh.

Le projet se compose notamment d’outils de réalité augmentée basée sur des lunettes Hololens permettant aux visiteurs et scientifiques sur le site d’obtenir des informations complémentaires dans leur champs de vision sur ce qu’ils observent tels que le nom d’un oiseau, ses rythmes migratoires, sa réapparition mais également son impact sur son écosystème.

Cette technologie est également exploitée pour sensibiliser l’engagement public en développant un nouveau type de documentaire. Le spectateur est acteur dans un environnement virtuel dans lequel il guide l’expérience et obtient des informations en accord avec ses propres centres d’intérêt.

Ce projet, unique en son genre, permet de fournir à la communauté scientifique la première base de donnée consistante et intégrale de l’évolution d’un écosystème à travers le temps et l’espace.

D’ores et déjà des algorithmes d’Intelligence Artificielle se nourrissent de ces données afin d’en apprendre les modèles d’interactions et ainsi prédire les évolutions possibles de tels espaces écologiques.

http://www.livingobservatory.org/
http://tidmarsh.media.mit.edu/

Intervenant : Clément Duhart

Enseignant-chercheur à l’ESILV et Chercheur Associé au Media Lab – MIT

Clément Duhart est enseignant-chercheur à l’ESILV. Repéré pendant sa thèse par le Professeur Joseph Paradiso du MIT Media Lab puis invité en tant que doctorant à la fin de son doctorat en 2016, il est reparti 9 mois faire son post-doc au Media Lab en 2017 et a obtenu le statut de chercheur associé du MIT. Clément s’est vu confier le projet de recherche « TidMarsh » qui est un observatoire de vie où réalité virtuelle et intelligence artificielle sont au service de l’écologie.

Ingénieur diplômé de l’ECE Paris en 2011, il a obtenu en 2012 son master recherche en Intelligence Artificielle et Décision à l’UPMC puis en 2016 son doctorat à l’Université du Havre dans le domaine de de l’Intelligence Ambiante Organique pour concevoir des éco-systèmes intelligents comme des organismes artificiels.

Entrée libre sur inscription


+ Google Calendar + iCal

Tout l'agenda




Candidature
Documentation

En savoir plus ?

Contactez-nous et téléchargez une documentation


En validant ce formulaire, vous acceptez que l’Association Léonard de Vinci traite vos données à caractère personnel pour répondre à votre demande de contact et ainsi recevoir la documentation demandée. Si vous y avez consenti, vous êtes également susceptible de recevoir la newsletter du Groupe Léonard de Vinci. Vos données sont transmises aux collaborateurs de notre direction marketing ayant besoin d’en connaître et sont conservées pour une durée de deux ans à compter de votre dernière demande. Vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité et du droit de retirer votre consentement. Vous pouvez également définir des directives générales ou particulières relatives au sort de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour les exercer, merci d’adresser votre demande à Association Léonard de Vinci - Pôle Universitaire Léonard De Vinci - 92916 Paris La Défense Cedex ou à webmaster@devinci.fr. En cas de réclamation, vous pouvez choisir de saisir la CNIL. Pour en savoir plus, consultez la politique de protection des données personnelles.